Souvent il est difficile pour les stars d’établir la frontière entre sex-appeal et élégance. Voilà pourquoi nombreuses font des fashion faux-pas. A force de vouloir trop rayonner et se démarquer à chaque apparition, elles sombrent dans la vulgarité. Se trouver une tenue appropriée mais valorisant leur est alors difficile contrairement à ce que l’on puisse penser. Habiller une célébrité devient alors un vrai grand défi pour les stylistes même ceux qui sont issus des grandes marques. Alors que plusieurs misent sur l’effet sexy de leurs robes, Charlotte Gainsbourg a fait le choix d’être toujours simple, un peu excentrique certes mais surtout naturelle. Qu’elle soit en décolleté, robe fendue, robe rouge ou bustier, elle a ses techniques pour garder sa signature discrète mais vue, simple mais attirante et même souvent un peu extravagante mais réfléchie.

Charlotte Gainsbourg

Cette actrice brise les règles encore une fois lors de la première de son film « Independance day » qui s’est déroulée dans la ville des Anges ou Los Angeles. En effet, le vieil adage qui stipule de choisir entre minijupe et décolleté, elle l’a basculé ! Personne n’a été indifférente face à sa robe soirée courte avec un décolleté XXL. Déjà, cette description s’avère extra pour le public on le sait. Pourtant, l’actrice n’a pas fait les choses à moitié, la robe est pourvue de lacets sur le devant avec des découpes latérales. Certes, elle aurait pu se révéler risquée. Mais ce n’est pas le cas parce que Charlotte Gainsbourg elle sait comment faire virevolter les embûches à sa manière.

Charlotte Gainsbourg

Au final, le look s’est avéré tout simplement naturel et sexy mais loin d’être vulgaire. De plus, la robe met en valeur le corps déjà bien proportionné de l’actrice. Son secret ? Elle n’a rien laissé dépasser. Sa tenue a bien d’être courte et décolletée jusqu’à laisser entrevoir la moitié de son ventre mais elle semble l’avoir fixé comme il faut. La robe reste alors bien en place quels que soient les mouvements que celle qui l’a porté a faits. Bien qu’elle soit « mini », elle ne s’est pas envolée puisqu’elle n’était pas non plus légère. On peut dire même que la robe n’a pas bougé d’un iota et qu’elle suit sans difficulté les gestes de l’actrice.

Pour finir, l’actrice a misé pour le total naturel côté maquillage et coiffure. Ce qui a encore augmenté encore plus le côté chic de la petite robe noire. D’ailleurs, cette célébrité est réputée pour son addiction au style « less is more ». On ne voit que rarement Charlotte Gainsbourg sortir ou se faire photographier avec peints de mille couleurs. Pour elle, la subtilité est un point léger mais valorisant qui montre aussi sa signature. Côté coiffure, elle a encore opté pour la simplicité. Pour accessoiriser la robe ? Rien ! En somme, c’était une tenue audacieuse mais bien travaillée, naturelle mais relevée par une touche subtile d’excentrisme. Résumés en quelques mots, cette robe que Charlotte a porté pour la première de son film marque pour l’énième fois tous ses cotés contradictoires mais ordonnés.